FrenchEnglish

Médiation

Qu’est-ce que la médiation ?

La médiation est un mode non-violent de résolution et de prévention des conflits relevant de la volonté commune des clients eux-mêmes. Elle se déroule à l’aide d’un tiers neutre et impartial, qui facilite la communication entre les parties. Cette approche permet avant tout de préserver, ou rétablir, les relations entre les conjoints.

Restaurer la communication entre les époux

La médiation se concentre sur la communication, qui s’oriente autours de la perspective d’un résultat individualisé et mieux adapté pour chacune des parties. Elle simplifie donc la négociation grâce à une discussion constructive. En outre, la médiation facilite l’acceptation de la décision et permet la souplesse des solutions organisées selon les désirs des parties, ainsi qu’une large économie de procédure.

Ce mode amiable et extrajudiciaire de résolution de conflits est avant tout recommandé si les personnes ont une relation solide de fait ou de droit, si le litige comporte une composante émotionnelle, ou, si le coût d’un procès serait démesuré au regard des enjeux.  

Les quatre grands principes de la médiation

La médiation s’articule autour de quatre grands principes :

  • L’impartialité, qui est de nature à traiter les parties de manière égale et avec la même compassion. Le médiateur s’engage notamment à respecter une durée d’écoute équilibré entre les époux, ainsi que de les considérer de la même manière,
  • La neutralité, qui astreint le médiateur à refuser de se prononcer entre les parties,
  • L’indépendance, qui ne permet aucun lien entre le médiateur et les parties. Ce principe garantit la liberté du tiers à l’égard des parties et de l’évolution du processus.
  • La confidentialité, qui est un élément essentiel pour que les parties puissent s’exprimer librement et en toute confiance. De ce fait, celles-ci ont la possibilité de proposer des arrangements et de fournir des documents, sans craindre que leurs déclarations leur soient opposées comme preuves en cas d’insuccès de la médiation.

A ces quatre grands principes s’ajoute encore celui de l’humilité. Celui-ci incite le médiateur à laisser la liberté et la responsabilité des parties par rapport à leur conflit. Cela se manifeste par exemple par le choix de s’engager ou non, et de maintenir ou non la médiation.

Le rôle du médiateur

Le médiateur encourage l’autonomie des parties, mais les aident aussi à clarifier et éliminer les obstacles émotionnels et économiques des conjoints. Il recherche notamment à ce que les accords conclus le soient en connaissance de cause auprès des parties. Le médiateur agit pour que les parties résolvent leur conflit durablement de manière interpersonnelle et pacifiée.

Le but de la médiation est d’obtenir des résultats réalisables et pragmatiques. Cet objectif est donc réalisé lorsque la médiation clarifie l’objet du conflit et les intérêts divergents des parties, et lorsque les parties tombent d’accord sur des solutions afin de résoudre leur conflit

Nous pouvons vous aider

Au sein de Brodard Avocats SA, Me Anaïs Brodard reçoit régulièrement des clients pour des processus de médiation. Dans sa pratique quotidienne, elle attache beaucoup d’importance à ce mode alternatif de résolution des conflits. En tant que spécialiste FSA en médiation, elle fait partie des médiateurs agrées par le Tribunal cantonal vaudois.